Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/03/2014

Comment récupérer après une partie....

Chaque effort physique, en compétition, en entrainement, provoque des perturbations dans l’organisme:

- augmentation de la température du corps avec perturbation du retour veineux
- pertes d’eau et de sel
- diminution des réserves énergétiques
- perte d’élasticité musculaire…

Il convient donc, dans un premier temps, de respecter sa fatigue !
Cette période de récupération est indispensable car elle permet la reconstitution des ressources pour permettre à l’organisme d’être de nouveau opérationnel pour pouvoir enchaîner les entrainements ou journées de compétition.
Il faut alors favoriser un retour au calme progressif de l’organisme et favoriser le retour à un bon équilibre général, tant physiologique, mécanique que mental.
Alors, quels gestes et actions essentiels à la récupération ?

1- Restaurer son capital hydrique : boire de l’eau de préférence riche en sels minéraux et à température ambiante.
2- Laisser refroidir le corps sans prendre froid : si vos vêtements sont trempés, enfilez un change immédiatement car la moiteur d’après effort peut entrainer des contractures ou coup de froid.
3- N’allez pas tout de suite sous la douche : attendez au moins 20 minutes.
4- Favorisez le retour veineux : avec des chaussettes de contention adaptées, à condition de rester en mouvement mais pas trop longtemps, ou en utilisant des appareils d’électrostimulation comme le Veinoplus, dédié spécifiquement à l’accélération du retour veineux.

Mais l’élément essentiel pour bien récupérer sera le sommeil ! 

Un sommeil lent profond de qualité aura comme effets : 

- de permettre une bonne sécrétion de l’hormone de croissance pour favoriser la reconstruction des tissus musculaires lésés durant l’effort.
- une diminution de l’excitabilité des cellules du cerveau, entrainant un relâchement général des muscles
- une stimulation des défenses immunitaires
- une stimulation des processus cognitifs : apprentissage, mémorisation des gestes techniques…

Quels sont les outils qui nous aident à mieux récupérer ?

- le massage : il aide à l’évacuation des déchets. Il peut être manuel ou associé à des technologies comme Indiba Activ Therapy qui permettent d’accélérer la régénération de tous nos tissus.
- Les étirements : souvent sujets à polémique. Ils ne doivent jamais être intenses et de grandes amplitudes, et surtout, jamais douloureux. On ne cherche pas à s’assouplir mais simplement à permettre à nos muscles de retrouver une longueur proche de leur longueur initiale.
- L’Ostéopathie : l’efficacité du traitement ostéopathique permet de conserver l’équilibre du corps pour pratiquer une activité sportive durable. Le traitement ostéopathique améliore le potentiel et la puissance musculaire, la coordination, la souplesse articulaire et ligamentaire ainsi que la capacité respiratoire.
- Les bains froids : ils améliorent la circulation veineuse de retour. Le système Cryo Control permet aujourd’hui l’accessibilité à ce genre de pratique.
- Les bains chauds : sont à utiliser uniquement à distance de l’effort dans un but de détente générale, avant le coucher.
- La Relaxation : elle permet une détente du corps par le relâchement musculaire et l’évacuation des tensions physiques, mentales et psychiques.
- Le retour veineux : par l’utilisation du Veinoplus Sport, le seul appareil d’électrostimulation dédié à l’optimisation du retour veineux.

Bonne récup !

Article publié sur le site Vision Golf rubrique santé.
Laurent Tiffounet, Kiné/Ostéopathe- Préparateur Mental
Equipe de France de Golf Dames

 

22:14 Publié dans Récupération | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : récupération, golf, froid, retour veineux, muscles, technique, swing, santé | |  Facebook |

01/08/2013

Bien récupérer pour performer !

IMG_5148.jpg

L'AFKG participe au côté de la Ffgolf au message de prévention auprès des plus jeunes.

Epilogue de cette action débutée sur les Mérites Inter Régionaux lors des phases finales du Championnat de France Jeunes qui s'est déroulé cette année sur le parcours de Chantilly Vineuil....

 

Tout au long de la semaine, un espace de récupération est mis à disposition des jeunes joueurs. Une action initiée par la Fédération française de golf il y a 5 ans et dont le succès ne cesse de grandir. Cette attention portée à la préparation physique et à la récupération apparait comme nécessaire sur ces tournois où le rythme est soutenu. Mathias Willame, kinésithérapeute fédéral spécialiste du golf, nous en parle.

 

IMG_5147.jpg« L’idée de l’espace de récupération est née il y a 5 ans lors du Grand Prix du Cap d’Agde. La ffgolf voulait faire passer le message que la récupération et la préparation étaient nécessaires pour être performant. Plutôt que d’en parler il fallait le faire ressentir directement. Si on vit les choses et que cela fonctionne on est plus enclin à les reproduire. L’ambition était donc de mettre à disposition des joueurs l’équivalent du camion du tour sur le circuit européen. C'est-à-dire à la fois un espace d’activité physique et un espace de physiothérapie. C’est ce qu’on a essayé de reproduire. Cette action, c’est aussi la possibilité de se voir prodiguer des soins adaptés. C’est le cas de quelques joueurs ou joueuses qui auraient  du se scratcher si nous n’étions pas intervenus sur l’espace de récupération. On a fait des soins avant et après le parcours, on a adapté les échauffements pour pouvoir leur permettre de jouer


L’opération est un véritable succès et de plus en plus de joueurs semblent accorder de l’importance à ce type d’opérations.

IMG_5179.jpg« Pour cette édition nous avons eu environ 300 passages par jours, ce qui est beaucoup. C’est aussi grâce au fait que l’action sur les Championnats de France a été relayée en amont sur les mérites interrégionaux. Au total, 5 espaces de récupération ont été mis en place pendant les Interligues. On a couvert 80% des ligues sur les championnats interrégionaux plus la finale nationale, c’est un vrai succès.


Les enfants jouent beaucoup depuis fin juin et quand ils arrivent aux Championnats de France ils sont déjà entamés car ils ont quasiment le rythme de joueurs pro pour certains. On ne se rend pas forcément compte mais on arrive ici avec des organismes un peu diminués et c’est aussi une raison du succès.

Les coachs et les entraîneurs incitent les joueurs à venir nous voir et les staffs en profitent également car ils ont de très longues journées. Depuis 5 ans, on a un véritable déclic concernant l’importance de cette récupération. Au niveau des équipes de France il y a aussi un staff paramédical qui est là en permanence, et là, c’est exactement la même stratégie qu’on leur propose. Aujourd’hui tout le monde à pris conscience de l’intérêt d’être mieux dans son corps pour mieux jouer. Il n’y a pas uniquement l’aspect technique ».
 

24/03/2012

Espace de Récupération et Santé FFGolf 2012

Grand Prix du Cap d'Agde 2012 du 17 au 18 mars

Programme

Photos 

golf,kiné,récupérationEchauffement avec les préparateurs physiques

 

 

 

 

 

golf,kiné,récupération

 

Autour de l'espace suivi des membres de l'équipe de France. Alain et François échange sur les bilans des joueurs

 

 

 

golf,kiné,récupérationgolf,kiné,récupérationRécupération après le parcours: étirements, retour veineux, massage

golf,kiné,récupération

08:23 Publié dans Actualité/Calendrier, Récupération | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : golf, kiné, récupération | |  Facebook |

06/02/2012

La Récupération Physique des golfeurs lors des championnats amateurs Division Régionales/ Nationales VRAIES QUESTIONS ???


Du vécu pour beaucoup de golfeurs (euses) aux trucs et astuces vers la performance :

Le golfeur amateur ne peut et ne doit pas avoir la même exigence à l’année, en termes de récupération physique, qu’un athlète professionnel de haut niveau qui enchaine les tournois.

Néanmoins, ces mêmes golfeurs amateurs devraient insister encore plus sur la récupération lors des semaines de division, pour compenser leur manque de préparation physique.

De plus, lors des compétitions sur plusieurs tours, les golfeurs de club doivent enchainer le parcours de reconnaissance puis trois à quatre jours de compétitions, soit parfois jusqu’à 5 parcours de golf !

Les jambes peuvent être lourdes et les muscles douloureux….

Mais finalement, où est la réalité de tout cela pour un joueur amateur qui part plusieurs jours en équipe avec les copains/copines pour réaliser l’exploit !

Comment un professionnel de santé, tel que le kiné, pourrait-il motiver ses joueurs (euses) à s’étirer, bien s’hydrater, se coucher tôt ou éviter les repas lourds et arrosés ????

Autant de questions pas évidentes mais essentielles pour la PERFORMANCE qu’on veut tous.

On a tous connus des matchs faciles, des équipes au-dessus du lot, qui ont la chance de gagner largement leur rencontre….mais tout joueur de division a également connu les matchs interminables, ou le 5ème match-play décisif se termine au 20ème trou en play-off avec toute l’adrénaline qui le moment comporte….

La réelle question est, si victoire : comment récupérer au mieux pour être performant et toujours aussi agressif le lendemain pour gagner la finale ?

N’oublions pas de trinquer avec l’adversaire, fêter les bons résultats avec l’équipe mais une récupération simple et efficace n’empêche pas ses bons moments de sport !

 

Voici quelques astuces de récupérations faciles après parcours pour favoriser un bon retour veineux :

 

récupération,golf,prévention,division,kiné,ostéopathie

Recupération avec le veinoplus (Photo)

  • Eviter les douches ou bains chauds
  • Favoriser l’alternance de chaud/froid sur les jambes et surtout les mollets
  • Positionner les jambes en déclive pendant 20 minutes environ
  • Alterner étirement des mollets, contre un mur ou en fente avant, avec quelques contractions des mollets, allongé sur le dos en ramenant les chevilles vers soi une dizaine de fois
  • Effectuer quelques étirements des 3 ou 4 groupes musculaires très sollicités dans la pratique du golf (mollets, psoas, pectoraux et fléchisseurs des doigts)….pas forcément immédiatement après le parcours, vous rester « chaud » quelques heures !
  • Privilégier des séances de stretching en groupe avec les copains (ines)
  • Hydratation sur parcours cohérente à la température et au temps
  • Porter des chaussettes de contention spéciale golf en récupération active sur le terrain
  • Utiliser un retour veineux par courant électrique, Veinoplus 20 minutes
  • Dormir 7 à 8 heures

 

      Eviter l’alcool, vin blanc ou autres….mais une bière après parcours ne peut pas faire mal !!!

récupération,golf,prévention,division,kiné,ostéopathie

Attention !!! La récupération physique n’est pas un synonyme de

« ramollissement après effort ».


  • Encore une fois, les sportifs de haut niveau ont une gestion de ces piques d’adrénaline…nous, beaucoup moins.
  • Ne perdons pas notre bonne « agressivité » pendant tournois par excès de confort et récupération PASSIVE !!!
  • Finis les derniers tours épuisants et lourds ! A vous les performances physiques…techniques, il reste à filer au practice.
  • Je souhaite à tous bon golf et bonne récupération.

 

Delphine CHOTIN index 2

Membre AFKG.

 

14:36 Publié dans Prévention, Temoiniage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : récupération, golf, prévention, division, kiné, ostéopathie | |  Facebook |