Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/03/2014

Comment récupérer après une partie....

Chaque effort physique, en compétition, en entrainement, provoque des perturbations dans l’organisme:

- augmentation de la température du corps avec perturbation du retour veineux
- pertes d’eau et de sel
- diminution des réserves énergétiques
- perte d’élasticité musculaire…

Il convient donc, dans un premier temps, de respecter sa fatigue !
Cette période de récupération est indispensable car elle permet la reconstitution des ressources pour permettre à l’organisme d’être de nouveau opérationnel pour pouvoir enchaîner les entrainements ou journées de compétition.
Il faut alors favoriser un retour au calme progressif de l’organisme et favoriser le retour à un bon équilibre général, tant physiologique, mécanique que mental.
Alors, quels gestes et actions essentiels à la récupération ?

1- Restaurer son capital hydrique : boire de l’eau de préférence riche en sels minéraux et à température ambiante.
2- Laisser refroidir le corps sans prendre froid : si vos vêtements sont trempés, enfilez un change immédiatement car la moiteur d’après effort peut entrainer des contractures ou coup de froid.
3- N’allez pas tout de suite sous la douche : attendez au moins 20 minutes.
4- Favorisez le retour veineux : avec des chaussettes de contention adaptées, à condition de rester en mouvement mais pas trop longtemps, ou en utilisant des appareils d’électrostimulation comme le Veinoplus, dédié spécifiquement à l’accélération du retour veineux.

Mais l’élément essentiel pour bien récupérer sera le sommeil ! 

Un sommeil lent profond de qualité aura comme effets : 

- de permettre une bonne sécrétion de l’hormone de croissance pour favoriser la reconstruction des tissus musculaires lésés durant l’effort.
- une diminution de l’excitabilité des cellules du cerveau, entrainant un relâchement général des muscles
- une stimulation des défenses immunitaires
- une stimulation des processus cognitifs : apprentissage, mémorisation des gestes techniques…

Quels sont les outils qui nous aident à mieux récupérer ?

- le massage : il aide à l’évacuation des déchets. Il peut être manuel ou associé à des technologies comme Indiba Activ Therapy qui permettent d’accélérer la régénération de tous nos tissus.
- Les étirements : souvent sujets à polémique. Ils ne doivent jamais être intenses et de grandes amplitudes, et surtout, jamais douloureux. On ne cherche pas à s’assouplir mais simplement à permettre à nos muscles de retrouver une longueur proche de leur longueur initiale.
- L’Ostéopathie : l’efficacité du traitement ostéopathique permet de conserver l’équilibre du corps pour pratiquer une activité sportive durable. Le traitement ostéopathique améliore le potentiel et la puissance musculaire, la coordination, la souplesse articulaire et ligamentaire ainsi que la capacité respiratoire.
- Les bains froids : ils améliorent la circulation veineuse de retour. Le système Cryo Control permet aujourd’hui l’accessibilité à ce genre de pratique.
- Les bains chauds : sont à utiliser uniquement à distance de l’effort dans un but de détente générale, avant le coucher.
- La Relaxation : elle permet une détente du corps par le relâchement musculaire et l’évacuation des tensions physiques, mentales et psychiques.
- Le retour veineux : par l’utilisation du Veinoplus Sport, le seul appareil d’électrostimulation dédié à l’optimisation du retour veineux.

Bonne récup !

Article publié sur le site Vision Golf rubrique santé.
Laurent Tiffounet, Kiné/Ostéopathe- Préparateur Mental
Equipe de France de Golf Dames

 

22:14 Publié dans Récupération | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : récupération, golf, froid, retour veineux, muscles, technique, swing, santé | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.