Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/08/2013

Bien récupérer pour performer !

IMG_5148.jpg

L'AFKG participe au côté de la Ffgolf au message de prévention auprès des plus jeunes.

Epilogue de cette action débutée sur les Mérites Inter Régionaux lors des phases finales du Championnat de France Jeunes qui s'est déroulé cette année sur le parcours de Chantilly Vineuil....

 

Tout au long de la semaine, un espace de récupération est mis à disposition des jeunes joueurs. Une action initiée par la Fédération française de golf il y a 5 ans et dont le succès ne cesse de grandir. Cette attention portée à la préparation physique et à la récupération apparait comme nécessaire sur ces tournois où le rythme est soutenu. Mathias Willame, kinésithérapeute fédéral spécialiste du golf, nous en parle.

 

IMG_5147.jpg« L’idée de l’espace de récupération est née il y a 5 ans lors du Grand Prix du Cap d’Agde. La ffgolf voulait faire passer le message que la récupération et la préparation étaient nécessaires pour être performant. Plutôt que d’en parler il fallait le faire ressentir directement. Si on vit les choses et que cela fonctionne on est plus enclin à les reproduire. L’ambition était donc de mettre à disposition des joueurs l’équivalent du camion du tour sur le circuit européen. C'est-à-dire à la fois un espace d’activité physique et un espace de physiothérapie. C’est ce qu’on a essayé de reproduire. Cette action, c’est aussi la possibilité de se voir prodiguer des soins adaptés. C’est le cas de quelques joueurs ou joueuses qui auraient  du se scratcher si nous n’étions pas intervenus sur l’espace de récupération. On a fait des soins avant et après le parcours, on a adapté les échauffements pour pouvoir leur permettre de jouer


L’opération est un véritable succès et de plus en plus de joueurs semblent accorder de l’importance à ce type d’opérations.

IMG_5179.jpg« Pour cette édition nous avons eu environ 300 passages par jours, ce qui est beaucoup. C’est aussi grâce au fait que l’action sur les Championnats de France a été relayée en amont sur les mérites interrégionaux. Au total, 5 espaces de récupération ont été mis en place pendant les Interligues. On a couvert 80% des ligues sur les championnats interrégionaux plus la finale nationale, c’est un vrai succès.


Les enfants jouent beaucoup depuis fin juin et quand ils arrivent aux Championnats de France ils sont déjà entamés car ils ont quasiment le rythme de joueurs pro pour certains. On ne se rend pas forcément compte mais on arrive ici avec des organismes un peu diminués et c’est aussi une raison du succès.

Les coachs et les entraîneurs incitent les joueurs à venir nous voir et les staffs en profitent également car ils ont de très longues journées. Depuis 5 ans, on a un véritable déclic concernant l’importance de cette récupération. Au niveau des équipes de France il y a aussi un staff paramédical qui est là en permanence, et là, c’est exactement la même stratégie qu’on leur propose. Aujourd’hui tout le monde à pris conscience de l’intérêt d’être mieux dans son corps pour mieux jouer. Il n’y a pas uniquement l’aspect technique ».
 

Les commentaires sont fermés.